Quelle contraception après un accouchement ?

Sommaire

 

Après un accouchement, même si vous allaitez, il existe un risque de tomber à nouveau enceinte. Si ce n’est pas ce que vous souhaitez, vous devez réfléchir à un moyen de contraception et ce, dès la fin de votre grossesse.

Sexualité après la grossesse

Dans tous les cas, si vous désirez ne pas retomber enceinte tout juste après avoir eu un bébé, mieux vaut vous protéger. En effet, contre toute idée reçue, vous pouvez reprendre une sexualité dès que vous en avez envie et, par conséquent, tomber enceinte avant le fameux retour de couches.

Si vous allaitez

L'allaitement est contraceptif s'il est exclusif et que vos règles sont absentes. Cela ne dure cependant que quelques mois et ce n'est pas fiable à 100 %.

Les pilules combinées, contenant à la fois un progestatif et un œstrogène, sont déconseillées pendant l'allaitement.

Plusieurs méthodes peuvent être envisagées :

  • la pilule micro progestative, à commencer 3 semaines après l'accouchement ;
  • l'implant, 4 semaines après l'accouchement ;
  • le DIU ou stérilet, 6 semaines après l'accouchement, sauf en cas de césarienne ;
  • le préservatif, à tout moment.
Consulter la fiche pratique Ooreka

Si vous n'allaitez pas

Vous avez le choix entre :

  • le préservatif ;
  • la pilule progestative ou l'implant immédiatement après l'accouchement sur les conseils de votre sage-femme ou médecin ;
  • la pilule combinée 3 semaines après l'accouchement ;
  • le DIU, 4 semaines après l'accouchement ou dans les premières 48 h, sauf en cas de césarienne.

Besoin d'approfondir la question ?

Aussi dans la rubrique :

Choisir sa contraception

Sommaire