Contragestion

Écrit par les experts Ooreka
Piqure dans bras

La contraception masculine ou féminine permet d'éviter une grossesse. Chez la femme, la contraception hormonale joue sur le cycle menstruel féminin.

Certains contraceptifs contiennent des progestatifs, ce qui permet d'empêcher que l'utérus soit prêt à accueillir un embryon, et éviter donc une gestation. On parle alors de contragestion.

Contragestion : agir sur le cycle menstruel féminin

Pour agir, les contraceptifs féminins court-circuitent une ou plusieurs étapes du cycle menstruel :

  • Ovulation
  • Fécondation
  • Gestation

Les contraceptifs hormonaux agissent soit sur l'ovulation, soit sur la gestation, et le plus souvent sur les deux en même temps. La contragestion consiste à agir sur la gestation.

Contragestion et progestatif : principe de la gestation

Une fois l'ovulation provoquée, l'ovocyte peut être fécondé par un spermatozoïde. L'embryon ainsi créé descend jusqu'à l'utérus via les trompes de Fallope.

Si la muqueuse de l'utérus est épaisse et bien irriguée, ce qui est le cas à certains moments du cycle, l'embryon pourra s'y accrocher. La gestation commence alors.

C'est une hormone féminine, la progestérone, qui prépare l'utérus à la nidation. La progestérone permet l'épaississement, la vascularisation de la muqueuse utérine, ainsi que de l'aspect dentelé de celle-ci.

Contragestion et progestatif : empêcher la nidation

Certains contraceptifs, comme les pilules sans oestrogènes, les injections contraceptives, les stérilets hormonaux, les implants, ainsi que les contraceptions d'urgence (pilule du lendemain et du surlendemain) contiennent des progestatifs.

Ces hormones de synthèse rendent la muqueuse utérine impropre à la nidation de l'embryon. L'embryon, ne pouvant pas s'accrocher dans l'utérus, est alors évacué par les voies naturelles.

Il ne s'agit donc pas d'un moyen d'empêcher la conception de l'embryon, mais son implantation et sa survie dans le corps de la femme.

D'autres moyens de contraceptions, comme les stérilets au cuivre, ont également un effet contragestif.

À noter : si l'on considère que la vie humaine commence avec la fécondation de l'ovule, la contragestion (qui empêche la nidation de l'embryon) est un procédé abortif. Elle s'oppose à la contraception (qui empêche la fécondation), qui n'est pas abortive.


Pour aller plus loin


Des experts vous répondent

Simple et gratuit !

Sans démarchage commercial

Déjà plus de 100 000 questions répondues

Poser une question
nicolas masson

ostéopathe d.o déplacement à domicile | http://osteopatherueil.fr

Expert

salim djelouat

pr. bioclinicien -expert médical -auteur scientifi

Expert

HB
hassen bouzidi

biologiste medical | lbbm

Expert

Rejoindre notre réseau d'experts Plus d'experts


Autres sujets sur Ooreka


Trouver un médicament

Plus de 25 000 fiches médicaments issues de la base de données de l'Assurance maladie.

Que recherchez-vous ? (médicament, principe actif, maladie...)

Ce critère permet de chercher votre médicament par :

  • son nom commercial (ex. : Doliprane, Efferalgan, Aspégic, etc.) ;
  • ou par sa substance active (ex. : paracétamol, aspirine, ibuprofène, etc.) ;
  • ou par la maladie, symptôme ou trouble que vous souhaitez traiter (ex. : migraine, état fébrile, douleur légère, etc.).

Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !