Injection contraceptive

Écrit par les experts Ooreka
Piqure dans bras

La contraception est l'ensemble des techniques qui évitent une grossesse. Parmi les contraceptifs hormonaux, l'injection trimestrielle est peu connue, et pourtant très efficace.

Elle consiste à injecter de la progestérone, une hormone qui bloque le cycle menstruel, et empêche l'ovulation et la nidation.

Malgré quelques effets secondaires, l'injection contraceptive présente de nombreux avantages, en raison de l'absence d'oestrogènes.

Injection contraceptive : sans oestrogènes, ouverte à tous

L'injection contraceptive consiste à régulièrement injecter dans le muscle du bras une dose d'hormone. Il s'agit de la progestérone, hormone qui court-circuite le cycle menstruel et l'ovulation. Contrairement à la pilule contraceptive ou au patch, l'injection trimestrielle ne contient pas d'oestrogènes.

L'injection a un effet contraceptif pendant au moins 14 semaines. La première injection doit se faire dans les 5 premiers jours du cycle. Elle doit être renouvelée toutes les 12 semaines, soit tous les 3 mois, pour une efficacité optimale.

Certaines injections ont des durées d'efficacité moins longues.

À noter : si l'on considère que la vie humaine débute lors de la fécondation, il faut prendre en compte le double impact de l'injection de progestérone. L'effet contragestif (qui empêche la nidation de l'embryon) est un procédé abortif, tandis que le blocage de l'ovulation est un effet contraceptif au sens propre (il empêche la fécondation).

Injection trimestrielle : adieu les règles douloureuses

À l'instar de la pilule sans oestrogènes ou de l'implant, l'injection est une alternative à la prise d'oestrogènes, comme dans la pilule notamment. L'injection est donc particulièrement recommandée aux fumeuses, aux femmes qui allaitent ou qui viennent d'accoucher.

L'injection contraceptive présente par ailleurs de nombreux avantages, en particulier concernant les règles :

  • règles moins abondantes ;
  • diminution des douleurs abdominales et ovariennes ;
  • efficacité de plus de 99 % : l'indice de pearl de l'injection est de 0,3 % seulement ;
  • longue durée : on ne craint plus les oublis de pilule quotidienne ;

Par ailleurs, l'injection trimestrielle est remboursée par la Sécurité sociale en France. Son prix est donc accessible.

Injection contraceptive : quelques inconvénients désagréables

L'injection trimestrielle présente des inconvénients variables selon les femmes et leur âge. Il s'agit presque des mêmes effets secondaires que l'implant contraceptif :

  • durée des règles perturbée : plus longue, plus courte, voire une absence de règles ;
  • saignements entre les règles ;
  • prise de poids ;
  • diminution de la densité minérale osseuse ;
  • troubles de l'humeur ;
  • douleurs aux seins ;
  • migraines et maux de tête ;
  • baisse de la libido.

À noter : une fois le traitement par injection arrêté, le retour à une fertilité normale peut être un peu long : 10 mois, voire 18 mois chez certaines femmes. Il convient donc de réfléchir avec son conjoint et de discuter avec son gynécologue avant de choisir ce moyen de contraception.


Pour aller plus loin


Des experts vous répondent

Simple et gratuit !

Sans démarchage commercial

Déjà plus de 100 000 questions répondues

Poser une question
RM
rose mÜller

secrétaire médicale

Expert

LR
lorenzo ruta

infirmier,revendeur de matériel médical | ruta medical

Expert

JD
josiane d.

editrice d'info et de conseils santé

Expert

Rejoindre notre réseau d'experts Plus d'experts


Autres sujets sur Ooreka


Trouver un médicament

Plus de 25 000 fiches médicaments issues de la base de données de l'Assurance maladie.

Que recherchez-vous ? (médicament, principe actif, maladie...)

Ce critère permet de chercher votre médicament par :

  • son nom commercial (ex. : Doliprane, Efferalgan, Aspégic, etc.) ;
  • ou par sa substance active (ex. : paracétamol, aspirine, ibuprofène, etc.) ;
  • ou par la maladie, symptôme ou trouble que vous souhaitez traiter (ex. : migraine, état fébrile, douleur légère, etc.).

Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !