Ligature des trompes : effets secondaires

Sommaire

 

La ligature des trompes est une méthode de stérilisation à visée contraceptive pour les femmes, comme la vasectomie pour les hommes. C'est une intervention chirurgicale irréversible.

Comme toute intervention médicale qui se fait sous anesthésie, la ligature des trompes comporte quelques effets secondaires.

Par ailleurs, il peut y avoir des effets psychologiques chez certaines femmes.

Ligature des trompes : les effets secondaires d'une intervention chirurgicale

La ligature des trompes peut se faire par deux techniques :

  • Intervention chirurgicale : par une laparoscopie, une laparotomie ou pendant une césarienne. Les trompes sont coupées, brûlées ou entravées de façon chirurgicale, par plusieurs incisions dans le ventre.
  • Méthode Essure : en passant par l'utérus, par les voies naturelles. Des ressorts sont placés dans les trompes de Fallope pour les boucher.

Dans le premier cas, la femme peut subir une anesthésie générale, ou locale. Les effets secondaires sont alors les mêmes que pour toute intervention chirurgicale du bas ventre :

  • Tiraillements, douleurs, sensation de gonflement ;
  • Douleurs à l'épaule et/ou à la poitrine, à cause du gaz carbonique utilisé pendant l'opération pour gonfler l'abdomen ;
  • Nausées, étourdissements ;
  • Infection ou réaction à l'anesthésie ;
  • Saignements, ecchymoses.

Ligature des trompes : des effets secondaires plus graves

Dans 1 % des cas, lors de l'opération chirurgicale, les organes, les vaisseaux sanguins ou les nerfs avoisinants sont légèrement abîmés. C'est l'un des risques de toutes les interventions chirurgicales. Une transfusion sanguine, voire une seconde opération chirurgicale peuvent être alors nécessaires.

Ligature des trompes : risque de grossesse extra-utérine !

Lorsque, dans moins d'1 % des cas, la ligature des trompes échoue, la femme peut encore tomber enceinte. Elle a alors beaucoup plus de risque de faire une grossesse extra-utérine, notamment une grossesse tubaire.

Ces grossesses sont dangereuses pour la femme et toujours fatales pour l'enfant. Elles sont très douloureuses et peuvent provoquer de graves hémorragies.

Ligature des trompes : des effets secondaires psychologiques

Chez certaines femmes stérilisées, et chez certains hommes qui subissent une vasectomie, des effets secondaires psychologiques peuvent apparaître.

À la suite d'une ligature des trompes, une femme peut se sentir moins féminine, car elle a perdu à jamais sa capacité à enfanter. C'est pourquoi la discussion et la réflexion préalable à la prise de décision sont cruciales.