Sommaire

La contraception permet d'éviter une grossesse non désirée.

Dans le cas du préservatif, ce moyen de contraception mécanique est également le seul mode de protection contre les infections sexuellement transmissibles.

Le préservatif masculin, en latex ou non, est utilisé par l'homme, mais il existe aussi un préservatif féminin.

Préservatif masculin : accessible, simple et efficace

Le préservatif masculin est aussi appelé capote anglaise ou condom. Il s'agit d'un étui souple, le plus souvent en latex, qui empêche le passage du sperme et les fluides corporels. En évitant aux spermatozoïdes de progresser vers l'ovocyte, le préservatif masculin empêche toute fécondation.

C'est l'une des plus anciennes contraceptions : on retrouve des exemples de préservatifs en boyaux de mouton datant de 3 000 av. J.-C..

Aujourd'hui, l'indice de fiabilité, ou indice de Pearl, du préservatif masculin, est très élevé : on note seulement 3 % de grossesses indésirées en utilisation optimale. On en trouve en France à partir de 0,20 €. Peu cher, facile d'utilisation, il est accessible à toutes les populations même les plus reculées.

Certains reprochent cependant au préservatif de diminuer la spontanéité du rapport sexuel, puisqu'il faut s'arrêter pour mettre le préservatif. Les hommes se plaignent parfois aussi d'une baisse des sensations.

Mode d'emploi du préservatif masculin

Le préservatif masculin s'enfile sur le pénis en érection de l'homme. Attention à ne pas le déchirer ou créer des micro-fissures avec les ongles ou les bijoux. Si le préservatif est muni d'un réservoir (qui sert à recueillir le sperme après l'éjaculation), il convient de pincer ce réservoir pendant la pose, pour éviter la formation d'une bulle.

Le préservatif doit être correctement déroulé jusqu'à la base du pénis. Il faut le choisir à la bonne taille, pour éviter que le pénis soit trop enserré, ou pour éviter que le préservatif glisse pendant le rapport.

Le préservatif masculin doit être retiré à la fin du rapport sexuel, avant que l'érection ne retombe. Il ne faut utiliser un préservatif qu'une seule fois.

Le préservatif masculin est le seul moyen de protection contre les IST

Le préservatif masculin est un très bon moyen de contraception. Mais c'est surtout le seul moyen (avec le préservatif féminin) de se protéger contre les infections sexuellement transmissibles (IST) comme l'herpès génital, la syphilis, ou, plus grave encore, le Sida.

Il est donc crucial de toujours utiliser un préservatif lors d'un premier rapport avec un partenaire. Si le couple décide de changer de moyen de contraception par la suite, les deux conjoints doivent tester leur séropositivité et se faire dépister pour les principales IST, afin de ne pas se contaminer.

Préservatif masculin : grande variété, pour multiplier les plaisirs

Les préservatifs masculins sont souvent en latex. Mais pour les personnes allergiques à cette matière, il en existe en polyuréthane. On trouve des préservatifs avec ou sans réservoir, et avec ou sans lubrifiants.

Il existe différentes tailles et couleurs de préservatifs, mais aussi des préservatifs aux effets stimulants, nervurés, ou à l'inverse retardant, parfumés aux fruits ou autres, phosphorescents, etc. Par ailleurs, l'utilisation de lubrifiants à l'eau est recommandée, et là encore le choix est vaste : parfumés, retardants, etc.