Le spermicide

Écrit par les experts Ooreka
Crème spermicide

La contraception est l'ensemble des moyens naturels, hormonaux et chimiques pour éviter une grossesse.

Les spermicides sont un moyen chimique de contraception. Sous forme de crèmes, ovules ou éponges, ces substances spermicides neutralisent les spermatozoïdes et les empêchent de continuer leur progression vers l'ovocyte pour le féconder.

Spermicide : immobiliser les spermatozoïdes pour les neutraliser

Le principe du spermicide est de bloquer les spermatozoïdes de façon chimique, et non mécanique comme les diaphragmes.

Ces contraceptifs chimiques doivent être introduits dans le vagin avant le rapport sexuel, à l'aide parfois d'un applicateur. Leur principe actif (chlorure de benzalkonium ou de miristelkinium le plus souvent) rend les spermatozoïdes immobiles ou les détruit.

L'efficacité est immédiate, sauf pour certains spermicides qui sont efficaces au bout d'une dizaine de minutes. Il convient de lire la notice pour plus de précision.

Utilisés en complément du préservatif masculin ou féminin, les spermicides en renforcent l'efficacité.

Spermicides : trois formats pour convenir à toutes les femmes

Les spermicides sont vendus en pharmacie sans ordonnance, sous trois formes différentes :

  • Les ovules : de la même forme qu'un suppositoire, ces ovules doivent être introduits au fond du vagin parfois une heure avant le rapport sexuel. Leur efficacité est de 4 h, mais il ne faut pas laver le vagin pendant les heures qui suivent le rapport.
  • Les crèmes : souvent sous forme de monodoses avec applicateur, elles sont immédiatement efficaces mais un peu moins longtemps que les ovules.
  • Les éponges : ou tampons contraceptifs. Elles s'introduisent comme un tampon périodique. Les éponges doivent être retirées au plus tôt 2 h après le rapport, au plus tard 24 h après la pose. Leur efficacité est donc d'environ une journée, et elles ont aussi un effet mécanique, car elles empêchent le passage des spermatozoïdes.

Spermicides : avantages et inconvénients

Les spermicides présentent de nombreux avantages :

  • pas de contre-indication ;
  • disponibles sans ordonnance ;
  • discrets ;
  • méthode réversible immédiatement ;
  • certains spermicides peuvent même servir de lubrifiants.

Malheureusement, les spermicides sont peu choisis par les femmes, et peu conseillés par les médecins, car ils présentent plus d'inconvénients que d'avantages :

  • parfois chers (plusieurs euros la dose) et non remboursés par la Sécurité sociale ;
  • peu efficaces : indice de Pearl de 6 %, qui passe à 26 % en utilisation habituelle ;
  • certains doivent être mis en place peu de temps avant le rapport, et leur efficacité est limitée en temps ;
  • certaines femmes développent des allergies locales aux spermicides ;
  • la toilette intime doit se faire à l'eau uniquement pendant les quelques heures qui suivent le rapport.

Pour aller plus loin


Des experts vous répondent

Simple et gratuit !

Sans démarchage commercial

Déjà plus de 100 000 questions répondues

Poser une question
AG
anne guény caël

sage femme acupuncteur

Expert

ismail bouchaour

médecin généraliste, blogueur santé et bien être | pstprevention.com

Expert

JC
jean chardon

ostéopathe eurost do , adhérent de l'union fédérale des ostéopathes

Expert

Rejoindre notre réseau d'experts Plus d'experts


Autres sujets sur Ooreka


Trouver un médicament

Plus de 25 000 fiches médicaments issues de la base de données de l'Assurance maladie.

Que recherchez-vous ? (médicament, principe actif, maladie...)

Ce critère permet de chercher votre médicament par :

  • son nom commercial (ex. : Doliprane, Efferalgan, Aspégic, etc.) ;
  • ou par sa substance active (ex. : paracétamol, aspirine, ibuprofène, etc.) ;
  • ou par la maladie, symptôme ou trouble que vous souhaitez traiter (ex. : migraine, état fébrile, douleur légère, etc.).

Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !
Vous êtes déjà inscrit à notre newsletter.